Rajeunissement Visage, décolleté & mains

Traitement Laser

Traitement laser : rajeunissement du visage, du décolleté & des mains

Les lasers et autres appareils à base d’énergie pouvant être utilisés pour rajeunir un visage ou prévenir son altération ont comme principal atout au sein des techniques de rajeunissement de pouvoir tonifier et éclaircir la peau.

Les technologies disponibles au centre Laser Strasbourg Rhin sont :

  • Laser ablatif en mode conventionnel (‘’relissage’’ laser avec dermabrasion et renouvellement de  la peau du visage) . Les risques sont exceptionnels mais décrits : hyperpigmentation ou achromies, infections, cicatrices… les rides sont lissées, la peau est remise en tension et claire, et plus douce …
  • Technologies fractionnées  (actuellement les techniques les plus demandees) avec intervalles de peau saine, stimulation du collagène autour de micropuits créés par différentes techniques dites pro-cicatrisantes :
    • Laser CO2 fractionné
    • Radiofréquences fractionnées avec micro-aiguilles
    • FRAXEL

On travaille en général sous anesthésie par crème et l’éviction sociale (comme le degré d’amélioration) est fonction de l’énergie par point et de la densité des points, autour de 3 à 5 jours. Les risques sont minimisés car il existe des îlots de peau saine pour cicatriser et pigmenter. On réalise 1 à 4 séances suivant les paramètres utilisés.

  • Lumières pulsées : elles agissent sur les composantes superficielles du vieillissement (taches et couperose) et par remodelage par leurs effets thermiques de stimulation du collagène. Il n’y a pas d’éviction sociale formelle (léger gonflement, rougeurs et taches apparaissant plus foncées durant quelques jours).
  • LEDs : elles agissent par des mécanismes non thermiques et non invasifs de photobiomodulation au niveau de récepteurs cellulaires cutanés. Il n’y a aucune suite visible et donc aucune éviction sociale.

Contre-indications

  • De principe : Grossesse
  • Pathologie avec trouble de la cicatrisation : à signaler au médecin
  • Vous devrez absolument signaler au médecin toute prise de médicaments
  • Attentes irréalistes

Modalités du traitement :

  • Le patient porte une protection oculaire
  • Il bénéficie d’une anesthésie par crème et/ou froid pulsé et/ou tronculaire si les paramètres sont élevés.
  • La sensation ressentie est à type de picotements répétés rapides puis de « chauffe » intense.
  • L’effet recherché par le médecin est variable suivant la technique.
  • Rougeur et gonflement obtenus en 15 à 20 minutes sont nécessaires : ils sont des témoins de l’efficacité possible du traitement.
  • Le bénéfice s’évalue en règle générale à partir du 2ème mois pour être maximal entre 3 et 6 mois (temps de réponse des cellules au stimulus laser ou autre).

La consultation d’information donne des explications claires sur les résultats escomptés, les techniques alternatives (notamment les peelings ou la chirurgie), les effets secondaires et les complications possibles. Un consentement aux soins détaillant ces risques est remis et signé par le patient.

Effets secondaires 

Sensation de fort coup de soleil (quelques heures en général, au maximum 2-3 j) ou de brûlures puis rougeurs et gonflements quelques heures à 2-3 jours selon les techniques et paramètres utilisés (notamment œdème des paupières), exsudat ou micro-croûtelles avec les appareils en mode fractionné durant 3 à 10 jours de plus, donnant un aspect « bronzé », maquillable. Pour ces techniques fractionnées qui sont les plus demandées et recommandées actuellement : plus les paramètres seront élevés et les points denses, resserrés plus les effets secondaires seront importants mais aussi les bénéfices… Des cicatrices, des hyperpigmentations, des infections ont été décrites à paramètres élevés.

Conséquences pratiques : soins pré et post-opératoires

Pour les techniques invasives : Prévention anti-herpétique si antécédent d’herpès (Zelitrex cp), application au moins 2 fois/jour d’une crème cicatrisante ou antibiotique pendant 3 à 15 jours et protection du soleil totale tant qu’il y a des rougeurs puis efficace pour ne pas que les disgrâces récidivent trop vite …
Application éventuelle d’une crème anti-inflammatoire puis dépigmentante en fonction du phototype.

Cotation :

Le coût global est évalué avec le patient et fait l’objet d’un devis signé.
Une fiche de conseils et de soins « post-opératoires » (émollients neutres, protection solaire, voire crème dépigmentante pour le visage, maquillage) complète le dossier qui est remis au patient avec les coordonnées du médecin.
Pour plus d’information vous pouvez toujours le revoir avant l’acte prévu pour une consultation supplémentaire.